Le journal du Net avait publié les résultats d’une étude en mars portant sur la comparaison de trois offres de messagerie professionnelle, exchange hébergée en France.

Parmi les trois entreprises choisies, il ya OVH, Global SP et Openhost.

Il faut dire que la messagerie fait partie des premiers services que les entreprises font passer sur le cloud pourvu que leur hébergement soit fait en France.

Externaliser sa messagerie en protégeant ses informations

L’étude a été menée sur la base de faits réels. En fait, de nombreuses entreprises sauvegardent leur messagerie sur le cloud pour des matières concernant la maintenance de serveurs en interne, qui peuvent représenter un obstacle à la performance de la messagerie et qui demande d’accaparer une ressource interne ou externe.

Mais une fois l’externalisation actée, les entreprises veulent avoir en visu, leur messagerie. En clair, ils veulent que leur messagerie reste en France. Tout simplement parce que les mails professionnels stockés dans les boites mails disposent de plusieurs données délicates comme les coordonnées, les discussions, les calendriers, les mails ou encore les annuaires.

C’est ce qui explique que la localisation des données est importante. Il faut ajouter à cela les règles de droit qui sont différentes entre les pays d’Europe et des États-Unis En fait, les informations hébergées dans les entreprises installées aux États-Unis obéissent au Patriot Act, mêmes si elles sont circonscrites en France. Mais cela n’empêche pas que les autorités américaines n’aient pas accès à celles-ci.