Snapchat pourrait bientôt autoriser les appels et audio et vidéo, d’après des fuites du site 9to5Google. Il parle ainsi de deux développeurs qui auraient fait découvert cette information en fouillant le code de la toute nouvelle mouture de l’application. Si cette information se confirme, cela expliquerait que Snapchat veut entrer dans les même services proposés par WhatsApp, Skype ou encore Facebook Messenger.

Nouvelles applications poure renforcer Snapchat

Ces dernières fonctionnalités viendraient donc compléter celles qui existent, comme le partage momentané de photos et de vidéos. Après une montée exponentielle de son audience, les patrons de Snapchat ont annoncé fin 2015 que plus de 6 milliards de vidéos étaient consultées tous les jours à travers son réseau mobile.

L’application est dotée aussi d’un outil de messagerie instantanée et propose même un système de chat, mais surtout limité, car il demande d’être connecté à l’application en concomitante et dans un groupe de discussion unique. Cependant, appeler n’importe quel ami et de discuter avec lui en audio ou en vidéo en ferait un choix aux modèles du genre, que ce soit Skype, WhatsApp ou encore Facebook Messenger, notamment pour les adolescents et les jeunes adultes qui adorent Snapchat. Une nouvelle fonctionnalité appelée « Audionote » donnerait la possibilité comme un dictaphone, d’enregistrer du son.

WhatsApp, le leader des applications mobiles

Le leader dans la famille des applications de communication avec messagerie instantanée et appels audio est aujourd’hui WhatsApp, devenu par ailleurs totalement gratuite en janvier 2016. WhatsApp, qui est la propriété de Facebook, prétends ainsi près de 1 milliard d’utilisateurs dans le monde et pourrait bientôt migrer vers la vidéoconférence. Facebook est également détenteur d’un autre outil important avec Messenger, qui facilite la communication par le texte, la voix ou l’image.

Appartenant à Microsoft, Skype propose quant à lui le fait de communiquer par messagerie instantanée, de troquer des fichiers, de prendre part à des vidéo-conférence et de passer des coups de fil de façon gratuite vers un autre ou à des prix minimes vers n’importe quelle ligne téléphonique, fixe ou mobile, dans le monde.