Les dernières statistiques des incidents routiers sont alarmantes. Monsieur Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, tire la sonnette d’alarme quant aux chiffres de la mortalité sur les routes. Malgré des actions régulières de prévention, le nombre de morts a fortement augmenté au mois de juillet 2015. Pour lutter contre ce fléau éternel, le gouvernement compte bien  » marquer le coup  » avec des mesures strictes de répression.

Quelles sont les causes des derniers chiffres ?

document85385803Les accidents de la route, de plus en plus nombreux cet été 2015, pourraient être dus à la vitesse, le téléphone au volant ou encore le non port de la ceinture de sécurité. Pourtant, il en est tout autrement pour ces dernières statistiques publiées récemment. On recense une haute supérieure à 19%. Bernard Cazeneuve a décidé de sensibiliser et réprimander les automobilistes les plus réticents.
Alcool, drogue, comportements dangereux et vitesse sont les principales causes des accidents mortels dernièrement recensés. Les deux roues sont les victimes les plus exposées aux accidents de la route. Ce sont 105 d’entre eux qui ont perdu la vie le mois dernier.

Quelles nouvelles mesures pour lutter contre les accidents mortels ?

 » Soyez irréprochables  » : voici les mots du ministre de l’Intérieur adressés aux usagers de la route. Les chiffres étant particulièrement accablants, le gouvernement a décidé de frapper fort. 26 nouvelles mesures ont donc vu le jour. 19 sont déjà appliquées depuis le mois de janvier 2015. L’interdiction des oreillettes et kits mains libres est déjà appliquée, tout comme la baisse du taux d’alcoolémie pour les jeunes conducteurs.

Il reste encore d’autres mesures particulièrement sensibles quant à leur application. L’abaissement de la vitesse réglementaire sur les routes nationales à 80 km/h fait toujours débat, en attendant d’autres possibilités de restrictions routières.