Google n’en pas fini avec les projets compliqués et maintenant, le géant du web s’est concentré sur l’accès au Web à travers un réseau 5G. Sa construction se fera à travers des drones solaires. Des données solaires XXL.

Des drones solaires XXL dotés d’émetteurs et capables de voler à une altitude assez élevée dans le ciel du Nouveau Mexique (Etats-Unis). Comme Virgin Galactic, Google essaie depuis cet été son projet Skybender, c’est à dire la 5G provenant d’un système de transmission de données basé sur les fréquences millimétriques et qui couvrent les régions les plus isolées. Une technologie qui se sert des drones à larges ailes pour la transmission créés par sa filiale Titan Aerospace, acquise en 2014, d’après The Guardian

Au Nouveau-Mexique, le projet Skybender et déjà avancé

Tout le monde sait que Facebook veut connecter le monde, mais c’est maintenant c’est au tour de Google de présenter son projet appelé Skybender. Pour le connaitre, il faudrait arriver au Nouveau-Mexique, car l’entreprise essaie son concept basé sur des drones solaires. Ceux-ci sont placés au centre spatial et seraient capable de construire un réseau 5G. Dans le secteur de la téléphonie mobile, les opérateurs se battent à coups de 4G ou de 4G+, mais la future technologie est déjà prête à l’utilisation.

La vitesse de la 5G par rapport à la 4G à travers les drones solaires serait multipliée par 40

Soulignons que la vitesse, la 5G serait un réel avantage pour ceux qui apprécient la vitesse. En fait, en ce qui concerne les téléchargements, la rapidité est très importante. Comparé à la 4G, les multiples statistiques mettent présentent une vitesse 40 fois plus importante. Si la première étape d’expérimentation est convaincante, Google aurait pourrait donc dispatcher dans le monde ces fameux drones dont le fonctionnement se fait avec l’énergie du soleil.