Le Black Friday a été un succès phénoménal avec la participation de 15 millions de français d’après le cabinet de sondage Toluna.

Le cabinet révèle que cette journée qui vient après la Thanksgiving a poussé plusieurs français à participer à la grande journée de promotion. En 2015, ils étaient 3,7 millions à y avoir participé. Prenons le cas d’Amazon qui a écoulé 1,4 millions de produits en une journée, réalisant ainsi, ses meilleures ventes. Pas assez populaire en France pour l’instant, cette tendance venue des États Unis entre progressivement dans les habitudes des français.

Le sondage Toluna révèle que 15 millions de français auraient envahi la toile afin de réaliser de bonnes affaires en ce mois de nombre.

Mais le chiffre avancé doit être pris avec réserve, car au cours de la campagne 2015, les attentats de Paris n’avaient pas facilité l’organisation de cette journée promotionnelle. Mais cela montre que les consommateurs répondent bien à cette période, alors qu’elle est difficile.

Des boutiques en ligne envahies

Toluna indique que 44,9% d’internautes avaient porté leur dévolu sur le prêt à porter, 20,5% sur les produits high-tech, les cosmétiques et parfums, 23,2%, des jouets, l’alimentation 17,2%.

« Le Black Friday est maintenant courant dans les grandes enseignes internationales comme les marques françaises. Il ne s’agit pas seulement d’une caractéristique des marques d’e-commerce, mais également d’autres boutiques physiques qui se sont lancées dans ce domaine » indiquait déjà la chambre de commerce et d’industrie d’Île-de-France

En fait, les meilleures ventes ont été réalisées en boutique physique (64,9%) alors que sur internet, c’était (58,8%).

Les statistiques d’Amazon en France, sont la preuve que la sauce marche. Amazon a vendu 1,4 million d’articles constatant là ses meilleures ventes, par rapport aux fêtes de Noël. Moyennement, ce sont 970 produits ont été vendus par minute lors du black Friday. Les produits les plus commandés étaient la Kindle Fire, les lampes connectées, les montres connectées, les vêtements et d’autres articles. «  Et pour finir, les consommateurs ont dépensé 132,41 euros pour s’acheter des produits dans la semaine », d’après les analyses des spécialistes de Toluna.