Microsoft annonce aujourd’hui l’achat d’un nouveau service dédié aux plateformes mobiles rivales. C’est le clavier alternatif très célèbre sur Android, SwiftKey.

Plus rien n’arrête Microsoft

Microsoft est en train de devenir l’entreprise qui partage le plus d’applications sur Android que ce soit sa suite Office, qui bénéficie d’une meilleure mise à jour chez ses concurrents que sur sa propre plateforme, Skype, son service de messagerie acheté en 2011 ou encore les projets de sa section Garage, poursuit sa route. Ou encore de placer ses applications dans les systèmes d’exploitation mobiles rival, qu’il va maintenant infiltrer via l’un de leurs claviers les plus connus : SwiftKey.

Après avoir fait bruit sous forme de rumeur, l’information a été conformée hier dans la soirée par la firme de Redmond. En fait, Microsoft vient de racheter SwiftKey. « Notre but ultime a toujours été de créer les produits adéquats pour nos utilisateurs. Rien ne va changer. Nos applications vont continuer à être accessibles sur Android et iOS, gratuitement« , soulignent ainsi Jon Reynolds et Ben Medlock, les cofondateurs de SwiftKey dans une communication commune.

Swiftkey

De son côté, Microsoft, il continue son opération visant à promouvoir ses applications placée dans le cadre de sa politique d’ouverture aux plateformes concurrentes. « Cet achat est un bon exemple qui montre à quel point Microsoft se démène pour proposer ses logiciels et services à toutes les plateformes ». Microsoft ne s’investit pas uniquement en termes de volonté, mais dépense énormément : malgré que le montant de l’acquisition de SwiftKey n’ait pas encore été donné, les analystes américains l’estime à 250 millions de dollars.

Le meilleur clavier alternatif

En fait, ce clavier, est l’un des plus connus d’Android. Déployé depuis 2010, et apprécié pour sa capacité à comprendre des habitudes de saisie de l’utilisateur, lui permettant de mieux prédire la suite de ses textes, l’application est doté d’un support régulier. Elle est devenue encore plus populaire fin 2014, quand Apple a choisi d’ouvrir iOS aux autres claviers comme SwiftKey lui permettant de devenir une icône.